Fret fluvial en Île-de-France : crue ou décrue ?

Note rapide Mobilité, n° 857

01 juillet 2020ContactLydia Mykolenko

Le transport de fret par voie d’eau bénéficie depuis quelques années d’une opinion favorable auprès des décideurs publics et de la population. Pour autant, en France, malgré ses 8 500 km de canaux et fleuves navigables, le trafic fluvial ne représente qu’une faible part, avec 3 % du transport terrestre de marchandises. Il a subi une lente décrue depuis 2010, où il avait dépassé les 60 Mt, pour s’établir en 2018 à moins de 52 Mt. Les bons résultats de 2019, avec plus de 56 Mt, seront-ils durables ? En Île-de-France, des initiatives innovantes et une volonté politique forte sont prometteuses.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Mobilité et transports | Transport de marchandises et logistique

Études apparentées