Les effets des pratiques apicoles sur la santé des ruches en Île-de-France

Note rapide Biodiversité, n° 852

11 juin 2020ContactMaxime Kayadjanian, Audrey Muratet (Laboratoire image ville environnement, université de Strasbourg), Ophélie Ricci, Julie Valogne

L’apiculture est une pratique ancienne sur notre territoire. Autrefois populaire, elle a décliné dans la seconde moitié du 20e siècle. Ces vingt dernières années, le capital sympathie de cette pratique et les préoccupations environnementales, entre autres, ont conduit à un regain de cette activité, notamment en milieux urbain et périurbain. Comment sont gérées les ruches en Île-de-France et quels en sont les effets sur la survie et la productivité des abeilles domestiques ? Voici un état des lieux construit à partir des données recueillies par l’observatoire francilien des abeilles mellifères.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Agriculture et alimentation | Milieux naturels