Équipements et structuration du territoire francilien : quelle méthode d'analyse ?

Note rapide Outils/méthodes, n° 464

16 février 2009Séverine Albe-Tersiguel, Emmanuel Blum, Corinne de Berny Riche, Carole Delaporte, Catherine Mangeney, Agnès Parnaix, Claire Peuvergne

Établir une évaluation précise, globale et territorialisée des différences d'accès aux équipements et services est d'une grande complexité. Engagé dans une réflexion méthodologique pour appréhender au mieux cette question, l'IAU île-de-France livre ses premiers éléments d'analyse.

Chaque Francilienne et chaque Francilien doit pouvoir se loger, se déplacer, travailler, mais aussi se nourrir, se vêtir, se soigner, se former, faire garder ses enfants et les scolariser, faire du sport, se détendre, se cultiver... Qu'ils habitent en zone centrale et dense, dans les pôles urbains de périphérie ou en zone rurale, les 11 millions d'habitants d'Île-de-France doivent avoir « accès », quels que soient leur âge ou leur position sociale, à une gamme étendue de services et d'équipements. C'est un des grands enjeux de l'aménagement régional en termes d'équité et de cohésion sociale, mais aussi en termes de gestion des départements, de consommation d'espace ou de structuration du territoire.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Mobilité et transports | Équipements et infrastructures | Équipements et services