La facture énergétique des ménages franciliens

Note rapide Habitat, n° 485

10 septembre 2009Lucile Mettetal

En 2006, les ménages franciliens acquittent une facture énergétique moyenne de 1 260 € par an pour leur usage domestique. Le statut d’occupation, le type de logement, sa superficie, l’époque de construction, le mode de chauffage, le revenu des ménages et leurs comportements sont autant d’éléments qui font varier le volume de la dépense.

L'enquête nationale Logement de 2006 nous renseigne sur les modes de chauffage, les dépenses énergétiques et le confort thermique. En Île-de-France, les ménages consacrent 3,4 % de leur revenu à l’énergie dans leur logement ; les locataires HLM, comme les ménages chauffés à l’électricité sont au-dessus de cette moyenne. De multiples facteurs liés aux caractéristiques du parc entrent en jeu et les variations du prix de l’énergie incitent les ménages à des comportements vigilants par rapport à leur consommation.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Société et habitat | Disparités | Habitat et logement

Études apparentées