Les enjeux de solidarité financière et fiscale en Île-de-France

Note rapide sur la gestion locale, n° 446

01 avril 2008Jean-Pierre Chauvel

Avec un potentiel financier de 615 euros par habitant, les communes les plus pauvres disposent de quatre fois moins de ressources que celles qui sont le mieux dotées. Cela signifie pour leurs habitants des taux d'imposition plus élevés et des services publics réduits.

Cette étude est reliée à la catégorie :
Finances publiques, fiscalité