Les tendances du marché de l'art en France et en Île-de-France

Note rapide sur l'économie, no 290 (n° 187)

22 février 2002Anne-Marie Roméra, Samuel Bargas

La reprise récente du marché mondial de l'art n'a pas entièrement profité à la place de Paris qui reste vulnérable par rapport aux marchés américain ou anglais. L'ouverture récente des ventes aux enchères et l'attention portée à la fiscalité amorcent une réaction salutaire. Un plan d'action global en faveur de la création française permettrait cependant de consolider les atouts franciliens.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Économie | Attractivité et convivialité