Première baisse significative de la vacance en Île-de-France depuis plusieurs décennies

Note rapide Habitat, n° 586

30 janvier 2012Claire Decondé (Insee Île-de-France), François Dubujet (Insee Île-de-France)

Les logements vacants sont sensiblement moins nombreux en 2006 qu'en 1999. Leur nombre a baissé de 20 %, passant de 409 500 à 329 000. Ils restent concentrés dans l'agglomération parisienne et dans les plus grandes villes de la grande couronne.
En Île-de-France, le nombre de logements vacants s'établit à 329 000 en 2006. Depuis 1968, leur nombre a été multiplié par deux en Île-de-France, contre 1,6 en province. Cependant, la période 1999-2006 marque une rupture de tendance dans la région.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Société et habitat | Habitat et logement