Un tiers des Franciliens est diplômé de l'enseignement supérieur

Note rapide Société, n° 595

30 juin 2012Corinne de Berny Riche

Le niveau de diplôme des Franciliens continue de s'élever sous l'effet de l'allongement des études et de l'attractivité du bassin d'emploi. Cependant, de nombreux jeunes sont encore très peu diplômés, en particulier ceux résidant au nord de l'agglomération et dans certaines franges rurales.

En Île-de-France, parmi les personnes âgées d'au moins 15 ans, et qui ne sont pas inscrites dans un établissement d'enseignement en 2006, une sur trois est diplômée de l'enseignement supérieur. Cette proportion ne dépasse pas une personne sur cinq, en moyenne, sur le reste du territoire français.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Société et habitat | Éducation et formation