Vers une reconnaissance du patrimoine bâti d'Île-de-France : les matériaux et les formes urbaines

Note rapide sur le patrimoine, n° 269

01 mai 2000Philippe Montillet

Il existe de nombreux critères pour identifier le patrimoine bâti : l'histoire, l'architecture, l'art, mais aussi ceux liés aux fonctions, comme le pouvoir, les activités ou l'habitat. Aujourd'hui, c'est davantage par rapport à son territoire que l'on définit le patrimoine bâti en privilégiant deux critères essentiels : les matériaux et les formes urbaines. En Île-de-France, ces derniers contribuent fortement à l'identité régionale ; ils devront être pris en compte dans les opérations de protection et de valorisation engagées par les collectivités locales.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Aménagement et territoires | Paysage