Comment stimuler la construction de logements... par celle des bureaux

Note rapide Habitat, n° 584

25 janvier 2012DREIA-IF, Hélène Joinet, Renaud Diziain

Veiller à l'équilibre entre croissance démographique et économique est le mot d'ordre de l'État à l'adresse des territoires stratégiques du Grand Paris. Un dispositif mis en place en 1995 œuvre déjà pour l'impératif de mixité habitat-activité : les conventions d'équilibre, dont l'efficacité mérite d’être soulignée.
La loi du Grand Paris et le projet de schéma directeur de la Région d'Île-de-France (Sdrif) s'accordent pour porter haut l'objectif de production de logements en Île-de-France. Dans ce contexte, tous les leviers sont à actionner, comme celui des conventions d'équilibre, dispositif qui consiste à lier la construction de logements à celle des bureaux. L'idée est simple, mais vingt ans de pratique auront tout de même été nécessaires pour l'appliquer de façon souple et efficace.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Économie | Immobilier d'entreprise | Société et habitat | Habitat et logement