Presse

Contact

sandrine.kocki@ institutparisregion.fr 
Fixe : 01 77 49 75 78
Portable : 06 07 05 92 20

L'Institut dans les médias

Plaquette institutionnelle

La Région Île-de-France, grande métropole de rang mondial à l’instar de New-York, Londres, Tokyo ou Pékin, méritait d’être dotée d’un organisme indépendant entièrement dédié à la connaissance de son territoire et des activités qui s’y déploient, à l’étude de son développement économique et social, à l’élaboration de projets et à l’appui expert aux politiques publiques.
C’est le sens du positionnement de notre Institut, depuis sa création il y a 60 ans, dans la sphère publique mais hors administration, auprès de l’exécutif régional en charge des politiques de cohésion et de cohérence du territoire de la région-capitale, et auprès de ses partenaires.
De fait, L’Institut Paris Region est aujourd’hui à la fois :

  • bureau d’études d’appui à l’élaboration et à l’évaluation des politiques publiques concourant au développement durable du territoire ;
  • lieu d’échanges, de prospective et de benchmark national européen et international ;
  • centre de ressources en données, cartes, applications et ouvrages sur Paris et sa Région ;
  • centre de formation accueillant stagiaires, auditeurs, fonctionnaires et élus ;
  • lieu de documentation sur l’urbanisme et l’environnement ;
  • centre de ressources humaines expertes mobilisables en Île-de-France, ailleurs en France et à l’international.

Sous la présidence de Valérie Pécresse depuis 2016, L’Institut a renforcé ses équipes dans le domaine de l’environnement – elles forment désormais le tiers de ses effectifs d’experts ; il a ouvert sa gouvernance aux conseils départementaux et intercommunaux ainsi qu’aux principaux grands organismes régionaux et nationaux ; et il a adopté sa marque – L’Institut Paris Region (qui remplace « Institut d’Aménagement et d’Urbanisme » – IAU) marquant son positionnement central et sa vocation à exporter ses savoir-faire à l’international.
Fort de plus de 200 experts couvrant une trentaine de disciplines, L’Institut Paris Region est plus que jamais ouvert au partenariat avec des collectivités et des organismes publics pour leurs études et projets.

Programme partenarial

Les principaux challenges que l’Institut aura à relever en 2022 ont pour noms SDRIF-E, BAP et NATURA.
Des challenges à relever avec la Région, mais aussi avec et pour l’ensemble des territoires et des acteurs de l’Île-de-France.
Bien que l’armature de transport qui va structurer l’Île-de-France de 2040 soit connue d’avance, jamais l’élaboration d’un SDRIF ne s’était annoncée aussi délicate et exigeante, du fait des tensions sur le foncier et sur la densité que crée la conjugaison des objectifs d’adaptation et de ZAN, ZEN et circulaire. L’Institut sera pleinement mobilisé sur l’élaboration de ce document stratégique et sur l’accompagnement de la Région dans la concertation avec les acteurs et les territoires.
La BAP 2022 qui se tiendra à Versailles à partir du mois de mai mobilisera également l’Institut qui assure le commissariat de l’exposition Île-de-France au bâtiment de la vieille poste. Ce sera, avec une exposition hors normes et une série d’événements, une vitrine importante de l’intelligence territoriale en mouvement.
NATURA est un projet régional visant à mieux défendre et faire entrer la nature en ville, qui atterrira à l’été 2022 sur l’avènement d’un outil opérationnel de conservation et de renaturation. C’est aujourd’hui un chantier d’écoute des acteurs qui mobilise d’importantes ressources de l’Institut.

Aux côtés de ces trois dossiers très « visibles », des dizaines d’autres seront pris en charge par les équipes de l’Institut pour répondre aux attentes de ses membres et partenaires, notamment sur l’habitat, le social, la santé-environnement, le développement économique, l’aménagement, les chartes des parcs naturels régionaux, les mobilités, la transition énergétique, la sécurité, la biodiversité, les déchets et l’économie circulaire…

Une année 2022 qui s’annonce donc avec un carnet de commandes bien rempli, comme en atteste le présent millésime du programme partenarial.

Rapport d'activités

On pensait que l’année 2021 marquerait la fin de la pandémie, il n’en fut rien. Nous avons subi une troisième vague de janvier à fin avril, puis une quatrième à l’automne. Il a fallu de la créativité et de la ténacité pour maintenir le lien social et la capacité d’interagir et de travailler dans la sérénité, malgré la distanciation physique, la succession de mauvaises nouvelles, les incertitudes et les angoisses individuelles et collectives. Grâce à ces efforts, aussi bien du personnel que de la direction, la résilience fut au rendez-vous, et les objectifs furent remplis, comme en attestent les pages qui suivent.

L’Institut aura ainsi, à nouveau en 2021, fait avancer l’action collective des acteurs franciliens sur plusieurs fronts qui nécessitaient son expertise. Il a identifié, dans le cadre du SRDEII, les zones de reconquête économique appelant une action ciblée de la Région; il a inventorié 2700 friches potentiellement mobilisables pour des projets, œuvré à l’émergence du RER Vélo, recensé les 35 secteurs clés pour restaurer les continuités écologiques régionales, animé les clubs d’acteurs des ENR, indiqué précisément les territoires de grande couronne qui vont bénéficier de l’arrivée du GPE, bouclé avec la MGP le SCOT métropolitain, appuyé les PNR dans la révision de leurs chartes, conçu des projets fédérateurs de renaturation en petite couronne, donné à voir l’évolution presque en temps réel des déplacements par mode, identifié les territoires les plus affectés par les nuisances environnementales, formé des dizaines d’élus, de techniciens, d’apprentis, de stagiaires…

Et il a, comme à son habitude, anticipé en 2021 les missions qui seraient les siennes en 2022, en investissant les chantiers majeurs que sont l’élaboration du SDRIF-E, la prise en charge de l’exposition francilienne à la BAP 2022, la préfiguration de NATURA, ou encore l’élaboration du Plan régional projeté pour l’adaptation au changement climatique. Le présent rapport d’activités annuel est le sixième qu’il m’est revenu de présenter à l’instance délibérative de L’Institut. À partir de 2022, L’Institut Paris Region aura un nouveau directeur auquel je remets les clés de cette magnifique maison en lui souhaitant, ainsi qu’à toutes les équipes que j’ai eu le privilège de faire travailler ensemble, le meilleur au service de nos concitoyens. Il lui revient désormais de goûter au plaisir de mesurer, année après année, avec le rapport d’activités, le chemin parcouru.

Fouad Awada

Logos