L’habitat indigne en Île-de-France : processus et enjeux

Note rapide Habitat, n° 548

01 juin 2011Anne-Claire Davy

Le manque de logements accessibles et l’engorgement du parc social font le lit d’un sous-marché endémique de l’habitat. Venant s’ajouter à la dégradation du parc ancien, des spirales de paupérisation touchent des copropriétés récentes, et l’on peine à mesurer l’ampleur des enjeux à venir tout comme la réalité, pourtant préoccupante, de l’habitat de fortune ou de la division pavillonnaire.
La pénurie de l’offre, la saturation des circuits de l’hébergement et du logement social ou les flux de populations modestes attirées par le marché de l’emploi, plusieurs facteurs se conjuguent, en région Île-de-France, pour faire prospérer un sous- marché refuge.
 

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Société et habitat | Habitat et logement