Vivre dans un espace social intermédiaire : l'est de Paris

Ressources du petit déjeuner décideurs-chercheurs

26 mars 2019Contact

Les fortes inégalités socio-spatiales qui opposent, dans la métropole parisienne, les espaces les plus pauvres et les plus aisés ne cessent de s’accentuer. Ce constat ne doit pourtant pas occulter l’importance des espaces sociaux intermédiaires, qui restent présents dans la région, et connaissent souvent des processus de fragmentation et de recompositions sociales à des échelles fines.

Dans la continuité de travaux menés par L'Institut Paris Region, ce petit déjeuner, organisé en partenariat avec le laboratoire d’excellence (Labex) Futurs urbains, s'est intéressé à l’espace socialement intermédiaire et hétérogène de l’est de Paris. Quels sont, dans ce grand territoire reliant la ville centre à la couronne périurbaine, les évolutions des profils sociaux des ménages et des territoires ? Quels sont les effets des processus de gentrification des centres anciens, de requalification des quartiers populaires, de montée des prix immobiliers ou d’évolution de l’offre de logements ? Quels sont alors les marges de manœuvre et les leviers de régulation dont disposent les collectivités en matière d’offre de logements ? En croisant le témoignage d’une collectivité et des points de vue d’enseignants-chercheurs, puis en ouvrant le débat avec la salle, ce petit déjeuner a apporté des éléments de réponse et des pistes d’action.

Intervenants

Coordination et animation : Brigitte GUIGOU, chargée de mission partenariat recherche à l'IAU

Mariette SAGOT, démographe à l’IAU îdF
Anne CLERVAL et Matthieu DELAGE, enseignants chercheurs en géographie à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée (Upem), laboratoire Analyse comparée des pouvoirs, Labex Futurs Urbains
Antoine VALBON, directeur général des services de l’établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre

Cette page est reliée aux catégories suivantes :
Société et habitat | Disparités