Aux actes citoyens !

Les Cahiers n° 178

28 juin 2021Contact

Qu’y a-t-il de commun entre des bénévoles d’associations caritatives, des citoyens qui organisent des repas de quartier, végétalisent collectivement leur pied d’immeuble ou adhèrent à des systèmes d’échanges locaux ? Et qu’est-ce qui relie des associations qui se mobilisent pour promouvoir des solutions alternatives sur les enjeux de sécurité, d’énergie, d’alimentation ou de partage de la voirie, des collectifs qui créent des tiers lieux productifs, s’engagent dans des projets d’habitat participatif, et des mouvements de contestation des grands projets urbains qui installent un rapport de force avec l’action publique ? 
L’implication des citoyens dans la vie locale ou dans des actions collectives n’a jamais été aussi forte. Leurs envies d’agir, de se mobiliser s’étoffent, se transforment, se diversifient. À la fois en quête d’autonomie et d’efficacité face aux crises sociales ou écologiques, les expériences citoyennes portent en germe une réelle capacité d’innovation sociale. Exprimant une forme d’impatience, elles viennent interroger l’action publique, la bousculer dans ses manières de faire, de décider. 
En Île-de-France, qu’elles touchent à la définition de l’espace ou s’attaquent à de grands enjeux, elles croisent les missions de L’Institut Paris Region qui, à travers ce numéro 178 des Cahiers, a souhaité éclairer leur paysage et les voies d’un dialogue constructif entre ces citoyens en actes et l’action publique territoriale.
 

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Aménagement | Économie collaborative | Économie numérique | Agriculture et alimentation | Changement climatique | Développement durable | Gouvernance | Société et habitat | Habitat et logement | Solutions et pratiques | Nature en ville | Aménagement et planification

Reportages

Le p'tit Cerny - Quand le lieu produit du lien
Faire renaître un café avec et pour les habitants, au profit de la sociabilité de proximité ; dynamiser le lien social pour produire une richesse, considérant la convivialité comme un terreau fertile à toutes formes d’engagements au service du bien commun. À Cerny, les locaux du P’tit Cerny, le dernier bar de la commune, ont été entièrement réhabilités par des bénévoles, avec l’aide de Solidarité nouvelle pour le logement (SNL). Une association a été créée pour le faire vivre, et propose des Repair Cafés, des débats, des ateliers tricots, des moments de conversation en anglais ou en espagnol, des cercles de lecture, des cours d’aide-mémoire, des concerts... Mais, au-delà des activités organisées, c’est un lieu où naissent des envies et des projets, auxquels chacun peut participer.


Biocycle - Lutter contre le gaspillage et la grande exclusion en recréant du lien à l’échelle locale
Biocycle assure la collecte en triporteur des invendus alimentaires donnés par des professionnels de l'alimentation, pour les redistribuer et les revaloriser. L’idée de Biocycle est de recréer du lien à l’échelle du quartier, pour redonner le pouvoir aux habitants d’agir sur leur environnement direct, de fournir une alimentation saine et diversifiée à celles et ceux qui en ont le plus besoin, tout en soutenant la neutralité carbone et en sensibilisant le grand public à l’antigaspi. Biocycle est né des Grands voisins, mais il vise à développer des micro-franchises dans toutes les villes qui connaissent gaspillage alimentaire et précarité.


Le jardin éco-poétique - Marier la poésie et l’écologie
Le jardin éco-poétique est une oasis urbaine qui favorise un renouvellement intellectuel et émotionnel de notre interaction avec la nature, en mariant la poésie et l’écologie. Lieu alternatif du design végétal, ce jardin-manifeste développe la culture des arts du Vivant qui recherchent la synthèse du Beau et de l’Utile, en réunissant les artistes et les jardiniers. Le jardin abrite un key hole garden, parterre nourricier surélevé, en forme de trou de serrure, bien adapté aux sols peu fertiles et aux petits espaces urbains. Lieu de rencontres et de réflexion, il accueille les habitants du quartier, petits et grands, autour d’ateliers de création et de plantations. Son objectif : tisser des liens avec la nature, avec les autres et avec soi.


Les abeilles de l'Yvette - Apprendre ensemble L'initiative « ruchers citoyens », lauréate du budget participatif écologique et solidaire de la Région Île-de-France, a pris corps fin 2019 autour d'une vingtaine de personnes, venues d'horizons divers, attirées par l'apiculture de loisir et réunies dans l'association « Les abeilles de l'Yvette » (LADY). L'objectif est d'offrir à tous la possibilité d'acquérir une ruche et un essaim d’abeilles locales, d'héberger la ruche sur un des ruchers de l'association, d'apprendre collectivement la conduite d'une colonie d'abeilles, d'approfondir ses connaissances sur la biologie et l'écologie des abeilles, de participer à des débats sur les problématiques d'environnement, d'avoir accès à du matériel mutualisé, de profiter de tarifs négociés auprès de fournisseurs de matériel apicole, et, enfin, de récolter son miel.