Les emplois supérieurs en Île-de-France. Vers de nouvelles polarités ?

Note rapide sur le bilan du SDRIF, n° 305 (n° 12)

09 septembre 2002Claude Gaudriault, Ludovic Halbert (CNRS, LATTS ENPC)

Les emplois de services tendent à se déconcentrer dans les espaces périphériques de la région, concourant ainsi à la mise en place d'une organisation économique plus polycentrique. Cependant, le départ de ces emplois vers des pôles secondaires, notamment en grande couronne, n'est pas synonyme d'affaiblissement du centre métropolitain. Deux logiques spatiales différenciées s'individualisent entre, d'un côté, les emplois supérieurs de direction et de services aux entreprises se concentrant dans le cœur métropolitain et, de l'autre, les plus opérationnels se déployant dans quelques pôles et axes plus éloignés.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Économie | Emploi | Île-de-France 2030