Villes des franges de l’agglomération parisienne

« Être plus qu’une simple campagne de Paris ! »

28 juin 2019Tanguy Le Goff

Face au développement d’un cœur d’agglomération qui s’étend au-delà des frontières de la petite couronne, quelle est la situation des villes petites et moyennes des franges de l’agglomération parisienne ? Comment s’en sortent-elles ? Ont-elles des trajectoires de développement démographique similaires ? Quelles stratégies de développement adoptent-elles face à l’espace central et dense de l’aire urbaine ?
Telles sont les principales questions de ce travail qui, en mobilisant des données socio-économiques et des entretiens auprès d’élus locaux, apporte un éclairage sur la place et le rôle qu’occupent ces villes dans le système métropolitain francilien.
Elle montre que ces villes ne se portent pas si mal. Terres d’élection des employés et des ouvriers, certaines d’entre-elles connaissent même un renouveau démographique qui tranche avec les visions déclinistes souvent portées sur ces villes. Jouant un rôle important de polarité en termes d’emploi pour leurs communes périphériques, ces villes doivent néanmoins s’adapter, avec la diminution des activités industrielles, au passage d’une économie productive à une économie présentielle. Plus largement, elles sont confrontées à une question majeure : comment exister face au cœur d’agglomération dont elles se sentent exclues ? Comment « être plus qu’une simple campagne de Paris » ? 

Cette étude est reliée à la catégorie :
Périurbain