Tissus urbains franciliens (TUF)

Le référentiel des espaces bâtis en Île-de-France

14 octobre 2019ContactDamien Delaville, Yann Watkin, Régis Dugué

La base des TUF (tissus urbains franciliens) est un nouveau référentiel des formes bâties en Île-de-France. Constituée à partir d’un croisement automatique de plusieurs couches de données (Majic, BDTopo V3, Mos, et SAE), elle dispose d’une typologie très détaillée des formes d’habitats et des espaces bâtis agglomérés qui s’applique aussi bien au rural, qu’au cœur de la métropole.

Avec une mise à jour prévisionnelle tous les 3 ans, cet outil a pour ambition le suivi et l'analyse de l'évolution morphologique et fonctionnelle des espaces urbains bâtis. Le millésime 2017 présente déjà un état des lieux à l’échelle des parcelles et des parcelles agrégées (infra-ilot), selon 3 niveaux de nomenclature (9 postes à vocation territoriale, 21 postes à vocation urbaine, 55 postes à vocation architecturale et d’usages).

Ce nouveau référentiel offre une connaissance fine, géographique et temporelle (à terme) des espaces urbanisés. En soi ou croisé avec d'autres sources d'information, il présente de nombreuses exploitations possibles pour répondre aux enjeux souvent associés portant sur (liste non exhaustive) :

  • les formes d'urbanisation et de consommation de l'espace (enveloppe urbaine, extension, mitage),
  • l'optimisation spatiale et fonctionnelle des tissus (densités et potentiels de densification bâtie, de diversification des usages),
  • l'encadrement réglementaire des documents d'urbanisme (construction et suivi des zonages et règles morphologiques et fonctionnelles),
  • la dimension historique et patrimoniale de l'urbain (modèles et références),
  • les modes constructifs et d'agencement du cadre bâti (matériaux, standardisation, continuité et discontinuité bâtie …),
  • la desserte spatiale et la relation aux réseaux (desserte et accessibilité parcellaire, front de rue et cœur d'îlot, boulevards urbains, quartiers de gare …),
  • les modes de production, de gestion et d'usage des espaces urbanisés (tissus planifiés / concertés ou libres, ensembles fonciers mutualisés ou solidaires via le statut de la propriété, le partage de l'espace et de son fonctionnement),
  • leur dimension environnementale (biodiversité, artificialisation, ventilation, solarisation des espaces urbanisés, adaptation au changement climatique, développement des énergies renouvelables, recyclage et déchets urbains),
  • leur dimension sociale (précarité énergétique et cadre bâti).

Les choix méthodologiques comme la qualité diverse des données mobilisées – fichiers fonciers (Majic), couche bâtimentaire (BDTopo V3), Mode d'Occupation du Sol (Mos), Sites d'activités économiques (SAE) – peuvent présenter des simplifications ou des erreurs d'interprétation. Elles sont généralement liées pour les premières, à l'organisation du traitement de l'information (critères, seuils, ordre des traitements) et pour les secondes à des sites non cadastrés (certaines emprises publiques) ou ayant une structure particulière (ZAC ou grandes opérations avec un parcellaire non remembré, lotissements avec voirie privative…).

Cartographie interactive des TUF

La nomenclature des TUF

Cette page est reliée aux catégories suivantes :
Aménagement et territoires | Foncier | Information géographique et 3D