La crise sanitaire, accélérateur de transformation du commerce

Note rapide Économie, n° 940

28 avril 2022Delphine Brajon, Carole Delaporte, Corinne Ropital, Christine Tarquis

Le commerce et, surtout, les points de vente dits « non essentiels » ont été malmenés par la crise sanitaire, qui, à l’inverse, a stimulé la vente en ligne et encouragé certains commerces physiques à diversifier leur offre via internet. L’alimentaire et la restauration, notamment, ont vu leurs ventes s’amplifier, générant de nouvelles pratiques de consommation et de nouveaux flux logistiques.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Économie | Commerce et consommation | Économie numérique

Études apparentées