Le Grand Paris Express

Effets et opportunités de l'arrivée du nouveau réseau pour les territoires de grande couronne

22 septembre 2021ContactFlorian Tedeschi, Stefan Bove

Avec près de 200 kilomètres de lignes automatiques et 68 nouvelles gares construites entre 2021 et 2030, le Grand Paris Express est le plus grand projet de transports en Europe. Depuis dix ans, de nombreuses études ont été réalisées pour étudier l’arrivée de ces nouvelles gares sur le territoire francilien. Celles-ci ont porté sur différentes thématiques (insertion urbaine, évolutions des logements, du tissu économique, JO 2024, etc.) à une échelle métropolitaine.
La présente étude propose de se concentrer sur les effets directs et indirects de l’arrivée du GPE sur la grande couronne, souvent restés dans l’angle mort de ces travaux.
Dans cette étude, la grande couronne correspond aux quatre départements qui la composent (Seine-et-Marne, Essonne, Yvelines, Val-d’Oise). Elle se situe en interface avec la Métropole du Grand Paris et les régions limitrophes (Centre, Grand Est, Hauts-de-France, Normandie). Son territoire hétérogène se caractérise par un tissu urbain encore relativement dense aux portes de l’A86, où se concentrent les principaux pôles économiques. Il s’étend jusqu’aux espaces périurbains à dominante rurale et à ceux situés aux frontières de l’espace francilien. Si la première couronne concentre une grande partie des gares GPE, la grande couronne est également desservie directement par plusieurs lignes ou est interconnectée avec les gares GPE (Chelles/Noisy- Champs en Seine-et-Marne ; Massy-Palaiseau/Orsay en Essonne ou encore Versailles-Saint-Quentin dans les Yvelines). Dès lors, une large partie des usagers actuels des nombreuses lignes de RER et de Transilien pourront se rabattre sur les nouvelles lignes du Grand Paris Express.
La présente étude vise ainsi à identifier les impacts potentiels sur les territoires de grande couronne et mettre en lumière un certain nombre d’enjeux dont les collectivités pourraient se saisir localement afin de tirer bénéfice des potentialités d’une telle infrastructure.
Quels gains d’accessibilité les gares GPE pourraient-elles offrir aux principaux sites d’activités, d’emplois, touristiques et de loisirs ? Quelles opportunités et/ou impacts potentiels cela peut-il engendrer en matière d’aménagement du territoire ? Comment les collectivités pourraient-elles tirer parti d’une meilleure organisation des mobilités ?

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Aménagement | Déplacements | Équipements et infrastructures | Transports publics

Études apparentées