Les équipements culturels franciliens

Quelles accessibilité et attractivité ?

16 janvier 2020ContactSéverine Albe-Tersiguel, Olivier Mandon

L’Île-de-France est l’une des premières régions au monde pour son offre culturelle. Si Paris centralise la plupart des équipements, souvent de grande renommée, le reste du territoire en compte également un grand nombre. Et c’est bien l’ensemble de la population, même éloignée du centre, qui doit y avoir accès. C’est dans cet objectif que l’État a instauré en 2018 un plan « Culture près de chez vous », afin d’identifier les territoires délaissés par la culture, désignés comme « zone blanche », et de mettre en place des solutions innovantes. En Île-de-France, les zones blanches sont quasi inexistantes. Toutefois l’accès du plus grand nombre aux équipements culturels et à leur animation reste un enjeu important. Ainsi la Région Île-de-France soutient ou crée des initiatives ayant pour objectif de rapprocher la culture des personnes qui en sont éloignées, géographiquement ou par manque d’information. C’est le cas par exemple des animations estivales proposées dans les îles de loisirs régionales, en partenariat avec des acteurs culturels, tels que les Tréteaux de France pour l’atelier théâtre. Par ailleurs, des équipements culturels franciliens, centraux ou situés en grande couronne, peuvent souhaiter accentuer leur visibilité et leur accessibilité tout en étant déjà bien identifiés et bénéficiant d’une notoriété historique ou encore globalement reconnue, afin de pérenniser leur existence économique. Enfin, des lieux culturels méconnus du public souhaitent accroître leur fréquentation pour rencontrer leur public et jouer leur rôle d’émancipation et de connaissance.
Afin de mieux comprendre comment des équipements franciliens se positionnent pour accroître leur public et faciliter leur accès, l’Institut Paris Région propose d’analyser l’accessibilité aux grandes catégories d’équipements culturels dans l’ensemble du territoire en se focalisant sur leur programmation culturelle et les différents éléments contribuant à leur attractivité. L’analyse prend en compte différents critères : l’accès (proximité des transports collectifs), le développement des publics (augmentation de la fréquentation, ouverture à des publics empêchés ou à des non publics), l’offre culturelle à pérenniser, à diversifier, et à accompagner de services annexes. Dans un premier volet, l’accessibilité géographique des équipements culturels a été étudiée selon la typologie suivante :

  • l’ensemble des cinémas actifs en 2016,
  • les musées et autres lieux d’exposition 2017/2018 selon les données Institut Paris Region/Drac,
  • les salles de spectacles (salles labellisées, théâtres de ville, théâtres privés, équipements culturels communaux et intercommunaux ayant une programmation culturelle régulière).

En considérant trois modes de transport (marche à pied, transports en commun et voiture), cette première partie présente une accessibilité théorique.
Le second volet s’articule autour d’enjeux rencontrés, que ce soit pour améliorer leur accessibilité géographique, diversifier leur offre culturelle et la rendre accessible à tous, développer des services annexes ou entreprendre de nouveaux partenariats économiques. Les neuf équipements culturels étudiés sont localisés en dehors de Paris et répartis dans la région :

  • Théâtre Jean Vilar, Suresnes (92)
  • Académie Fratellini, Saint-Denis (93)
  • MAC VAL, Vitry-sur-Seine (94)
  • Théâtre Sénart, Lieusaint (77)
  • Musée départemental des peintres de Barbizon, Barbizon (77)
  • Château de Breteuil, Choisel (78)
  • L’Onde, théâtre et centre d’art, Vélizy-Villacoublay (78)
  • Domaine de Chamarande, Chamarande (91)
  • Abbaye de Royaumont, Asnières-sur-Oise (95)

Neuf monographies de ces équipements, détaillant leur histoire, leurs activités actuelles, l’accès et leur public, leur attractivité et leur avenir, sont enfin proposées en fin de document.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Attractivité et convivialité | Culture et patrimoine | Équipements et services

Études apparentées