Projets pilotes pour une métropole nature

02 mai 2022ContactPaul Lecroart, Maximilian Gawlik, Maëlle Durante

L’Institut Paris Region lance une démarche exploratoire intitulée « Projets pilotes pour une métropole nature » avec l’appui de la Région Île-de-France, de la Métropole du Grand Paris et de l’Agence des espaces verts. Son but : proposer aux acteurs le socle de projets de trames vertes et bleues à l’échelle de grands territoires. Les paysages et les milieux naturels de la métropole parisienne sont les grands perdants d’une urbanisation qui tend à effacer la géographie, fragmenter l’espace et restreindre la place du vivant. Une nouvelle approche est nécessaire afin de répondre, tout à la fois, aux enjeux écologiques et aux aspirations à la nature des franciliens.

L’Institut propose l’idée de quatre projets de mise en valeur de continuités paysagères, écologiques et de mobilités actives. Parmi ceux-ci, deux ont été étudiés plus avant et sont présentés ici : 

  1. le « Grand Parc des Trois Plateaux de l'Est parisien » qui pourrait relier les plateaux de Romainville, d’Avron et de l’Aulnoye, de Paris à la Seine-Saint-Denis et jusqu’aux franges de la Seine-et-Marne. 
  2.  le « Parc naturel urbain des Trois Vallées » qui permettrait une mise en valeur d’ensemble des vallées du Croult, du Petit-Rosne et de la Vieille-Mer depuis leurs sources dans la Plaine de France dans le Val-d’Oise, jusqu’à leur confluence avec la Seine en Seine-Saint-Denis. 

Issues d’un travail de repérage réalisé en 2021, deux cartoguides explorent les enjeux et les potentialités de mise en valeur pour ces deux territoires. Véritables documents de travail, ces cartoguides sont conçus comme les plateformes d’un dialogue avec les acteurs. 

Ateliers d'échanges

L’Institut a organisé deux ateliers d’échanges d’une demi-journée, chacun précédé d’une visite de terrain d’une demi-journée.

Atelier #1

Grand Parc des Trois Plateaux de l'Est parisien
  • Visite de terrain à pied le jeudi 9 juin de 13 h 30 à 17 h 30
    De la corniche de l’Aulnoye à Montfermeil, Chelles et Gagny.
  • Atelier en salle le vendredi 10 juin de 9 h 30 à 12 h 30
    À L'Institut Paris Region

Atelier #2

Parc naturel urbain des Trois Vallées
  • Visite de terrain à vélo le jeudi 23 juin de 13 h 30 à 17 h 30
    Dans la vallée du Petit Rosne et du Croult.
  • Atelier en salle le vendredi 24 juin de 13 h 30 à 17 h 30
    À L'Institut Paris Region

Grand parc des trois plateaux de l'Est Parisien

À cheval sur Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne, l’Est Parisien est un territoire densément habité qui connaît un déficit en espaces verts et de nature. Pourtant, les corniches des plateaux de Romainville, d’Avron et de l’Aulnoye recèlent des potentialités uniques : leur mise en valeur et en réseau pourrait faire pénétrer la nature jusqu’au cœur de l’agglomération, irriguant les quartiers, rendant accessibles des espaces enclavés et des points de vue remarquables, tout en reconnectant les réservoirs de biodiversité.

Ce système de parcs pourrait s’organiser autour d’une promenade paysagère reliant les trois entités :

  • à l’ouest, le plateau de Romainville qui fait l’objet du projet de Parc des Hauteurs porté par Est Ensemble ;
  • au centre, la reconquête des emprises de l’A103 pourrait dessiner une coulée verte régionale reliant le plateau d’Avron aux deux autres plateaux et à la Marne ;
  • à l’est, la corniche de l’Aulnoye présente de forts enjeux de restauration, de gestion et de mise en continuité d'espaces ouverts, notamment sur les coteaux de Gagny et Chelles.

Télécharger le cartoguide

PDF (90 Mo)  |  JPG (54 Mo)

Parc naturel urbain des Trois Vallées

Le bassin du Croult et du Petit Rosne, dont les eaux rejoignent la Vieille Mer avant de se jeter dans la Seine, est à cheval sur le Val-d'Oise et la Seine-Saint-Denis. Il a été malmené par les politiques d’aménagement : routes, lignes électriques, grandes surfaces, zones logistiques, remblais et décharges fragmentent ses paysages. Enfouies ou canalisées, les rivières se réveillent à la mémoire collective lors d’épisodes d’inondation, que le Syndicat des vallées du Croult et du Petit Rosne (SIAH) et le département de la Seine-Saint-Denis s’attachent aujourd’hui à gérer en restaurant les écosystèmes hydrauliques. Mais, dans un territoire cumulant vulnérabilités sociales et environnementales, une vision partagée et une mutualisation de moyens aiderait à dépasser les difficultés actuelles.

De Moisselles à Bonneuil en France le long du Petit Rosne, de Louvres à Dugny le long du Croult, de Stains à Saint-Denis en suivant la Vieille Mer, ce projet identifie des enjeux et des potentialités de mise en valeur. En rétablissant des continuités, un parc écologique de près de 1200 hectares, irrigué par 44 km de cheminements, pourrait se constituer peu à peu au bénéfice des 500 000 habitants du territoire.

Télécharger le cartoguide

PDF (74 Mo)  |  JPG (50 Mo)

Cette page est reliée aux catégories suivantes :
Aménagement et territoires | Aménagement | Paysage | Environnement urbain et rural | Développement durable